Ce site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service. En poursuivant votre navigation, vous acceptez de les recevoir sur votre terminal.

Voyager en Islande

 

L'Islande fait partie des destinations qui font rêver et le flux de touristes est plutôt important (plus d'1 million) dans ce petit pays qui ne compte que 330 000 habitants. Pour vous aider à organiser votre voyage, voici quelques conseils avant de passer aux paysages et aux endroits visités plus en détail. 

 

N'hésitez pas à cliquer sur les images pour les agrandir et
à utiliser le menu ci-contre pour continuer votre exploration.

 

Paysage d'Islande avec chevaux

 

 

Les prix : L'Islande est considéré comme l'une des destinations les plus chères du monde. Et c'est bien le cas. En partant totalement hors saison et sur 6 jours le prix du voyage est tout de même particulièrement élevé. Pas de logement en dessous de 125 euros par nuit et une location de voiture sur 3 jours plus chère que pour mes 12 jours en Corse en plein été. Il faut le savoir.

 

Pour les repas également, difficile de s'en sortir pour moins de 30 ou 40 € et ce en prenant un hamburger et une boisson. Les moindres courses vous couteront plus cher que jamais et si vous vous laissez tenter par des produits de beauté du lagon bleu, prévoir un minimum de 150 € pour un pot de crème !

 

 

Ma voiture de location en Islande, novembre 2016   On trouve de très gros 4x4 en Islande   On trouve de très gros 4x4 en Islande


 

 

Pour ma part si j'ai pu m'en sortir avec un budget respecté, c'est grâce à la préparation en amont. Location d'un appartement sur Reykjavik et beaucoup de recherches avant de choisir une voiture. Je n'ai pas opté pour le 4x4 et ce n'était pas nécessaire. J'ai également sélectionné une agence reconnue pour son honnêteté car visiblement beaucoup de touristes se font arnaquer au moment de rendre la voiture. Mieux vaut par contre prendre les assurances spécifiques proposées : gravier et cendres.

 

Pour la conduite elle se fait à droite comme en France et inutile de prendre un GPS, votre téléphone pourra faire l'affaire car partout où vont les touristes il y a du réseau et la 3G. L'état des routes est plutôt correct et des panneaux vous annoncent les conditions. Mais attention le temps est changeant et j'ai eu droit à de la neige. Pas de problème les pneus sont d'hiver. Juste penser à bien adapter votre vitesse. Et attention il y a quelques radars y compris en pleine campagne.

 

De la neige sur les routes en Islande   Station essence en Islande   Indication des conditions des routes en Islande 

 

 

Quand partir : pour moi ça s'est fait en novembre parce que j'avais besoin d'une destination et j'ai remarqué les prix plutôt bas en cette saison. C'était risqué point de vu climat, mais finalement les températures ont varié de -2 à 9 degrés et les routes étaient parfaitement praticables. Compter simplement le vent qui fait que la température ressentie est bien moindre et la pluie qui a été persistante. Il faut donc être équipé pour combattre les éléments lors des visites. Par contre le bon côté c'est le nombre réduit de touristes. Informations prises les mêmes sites sont blindés en été. Et c'était déjà pas désert en novembre. Je crains que ce soit donc invivable à la belle saison.

 

Paysages d'Islande en novembre

 

 

Les aurores boréales : c'est l'intérêt de la période hivernale. Oui mais encore faut-il que le ciel soit dégagé ce qui n'a pas été suffisamment le cas pour que je puisse en observer. Dommage. Car la saison des "Northern lights" est également celle où les jours sont les moins longs. Pas si grave finalement car en fait même si le soleil se levait à 9h30, le jour commençait à percer une bonne heure avant. Et le soir également, il restait un peu de lumière une heure après le coucher du soleil.